PARTAGER

À la rentrée, la couture rhabille enfin l’homme. C’est l’opportunité de redécouvrir blousons et autres bombers, faire périr les bouloches du maillon aérienne pour le brandir bravement, ou encore s’équiper d’un imperméable et ses raies épurées. La mi-saison est, en fait, la fine fleur de l’année pour s’habiller, avec l’éventualité de garantir son style sans tomber sous les couches de vêtements ou de suinter dans l’immodérément basique «jean-tee-shirt-basket». Réapparition en images sur les inspirations de l’automne.

Les souffles militaires saisissent de plus en plus de place dans l’univers de la mode, avec leurs motifs et leurs formes si typiques. La couleur kaki, les brassières et autres emblèmes font l’enchantement des concepteurs et des tailleurs et les blousons aviateur et autres vestes officiers se transcrivent dans cette tendance.

Un rouge diurne et puissant a flamboyé sur les défilés ultimes  d’automne-hiver 2017-2018. Dior, Dries Van Noten, Balenciaga, et même Hermès, ont fait gouverner cette couleur emblématiquement vigoureuse du feu et de l’amour (parfois des deux à la fois). Elle peut avérer ardu à assortir, mais elle se reprend malgré cela préparée à épurer certaines allures de l’arrière-saison. Le sportswear est un agencement qui ne cesse de s’étaler sur les défilés. Les matières sont de plus en plus procédés et efficaces pour se défendre du vent, de la pluie tout en permettant aux corps de respirer. Des pointes comme Uniqlo et Eclectic en ont d’ailleurs fait leur fer de lance. Les couturiers ne cessent de mettre à l’honneur ce style symbolisant la jeunesse et la liberté.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here